MON HISTOIRE

Mes émotions dans tous ses états

 

‘’Tu es vraiment trop sensible…

Allez, c’est pas si grave, tu vas t’en remettre…

Tu prends vraiment tout à cœur…

Pourquoi tu te mets dans tous ces états ? Calme-toi !

Qu’est-ce que tu peux être susceptible…

Pourquoi tu te mets en colère pour aussi peu ?’’

 

Depuis mon enfance, j’ai entendu ces phrases des centaines de fois… 

Je me suis senti incompris, différent.

Et souvent seul.

 

Je vivais le monde avec intensité.

Tout était trop. Tout le temps.

Pour moi, et tous mes proches.

 

La moindre contrariété était un tsunami interne.

Des larmes au bord des yeux dès que mes émotions s’agitaient à l’intérieur.

Pour un mot ou un regard de travers.

 

Et je doutais de tout, pour plein de sujets.

Des milliards de questions qui affluaient dans ma tête, jour et nuit.

 

A l’école, je me sentais en décalage, comme un extra-terrestre.

Plus petit que mes camarades, avec des grosses lunettes rouges et une grande timidité, c’était compliqué de créer facilement des liens.

Et je n’avais pas beaucoup confiance en moi.

 

Souvent dans ma bulle, je ressentais tout ce qui se passait autour de moi, la colère des profs, l’inquiétude de mes camarades.

Je ne savais pas si c’étaient mes émotions ou celles des autres.

 

J’étais une véritable éponge émotionnelle ambulante.

S’ils n’allaient pas bien ? Je n’allais pas bien.

 

Impossible pour moi de gérer mes émotions.

Elles me contrôlaient.

Et je m’épuisais.

 

J’avais besoin de m’isoler, très souvent.

En écoutant de la musique, en me promenant dans la Nature, en me plongeant dans mes BD.

Ce sentiment de me sentir libre.

 

Pour me couper du monde.

Pour recharger mes batteries.

 

On me trouvait parfois bizarre.

Je fuyais le monde…

 

Mon cœur au service des autres

 

Et en même temps, j’adorais aider les autres.

Les écouter, être dans l’empathie, les soutenir quand ils avaient des problèmes.

 

J’étais le bon camarade à qui on pouvait se confier. Cela me faisait du bien.

 

D’être en connexion avec leur histoire, leur cœur, leur vie authentique.

 

Mais dès qu’il y avait trop d’agitation, j’avais ces vagues émotionnelles puissantes qui m’envahissaient.

 

Une moto qui accélère à côté de moi, des enseignes lumineuses qui clignotent vite, des passants qui me touchent dans une rue bondée…

 

Mes sens étaient vite saturés. 

 

Une joie intense puis de la tristesse profonde pouvaient m’envahir, dans la même heure.

Peut-être que je venais vraiment d’une autre planète ?

 

Petit à petit, j’ai compris que j’étais différent et que mes émotions en ébullition constante pouvaient poser des problèmes, pour moi et les autres.

 

Je me suis adapté. Pour me sentir intégré.

 

Mais je sentais au fond de moi que cela ne me convenait pas…

 

Sans pouvoir mettre des mots dessus à l’époque, j’ai compris que des valeurs fortes me suivaient déjà.

 

La bienveillance, la liberté, la gentillesse, le respect, le partage ou encore la simplicité.

 

Et ce monde qui voulait me dire comment je devais être…

Être dans ce moule qui ne me convenait pas.

 

Mais alors comment s’en sortir, survivre dans cette jungle et rester soi-même ?

 

Des forces insoupçonnées

 

J’intriguais également les personnes autour de moi.

 

J’avais des dizaines de passions et centre d’intérêts.

 

La Magie de spectacle, la plongée sous-marine, les mondes fantastiques, la lecture, la Nature, le roller, la photo, les félins, la sociologie, le développement personnel, la physique quantique, les histoires, le Reiki, l’Univers, … Et encore bien d’autres choses.

 

Je les vivais profondément, avec intensité.

Pour moi, c’était normal.

 

D’être connecté avec les personnes qui avaient les mêmes passions que moi, ou bien cette envie profonde de les transmettre.

 

Je suis devenu moniteur de plongée et formateur technique.

 

En parallèle, la Magie m’a toujours suivi, le fait de créer et partager des émotions fortes autour de l’imaginaire.

 

Pour les autres, ma vie était hors norme.

 

J’apprenais vite, dans plein de domaines, sans m’en rendre compte.

 

Je pouvais créer des connexions humaines puissantes grâce à mon empathie, ma bienveillance, mon écoute naturelle.

 

Un jour un ami m’a dit que j’avais des « super pouvoirs ».

Sa phrase m’a intrigué.

 

Je pensais que tout le monde pouvait faire la même chose que moi, que je n’étais pas si spécial que çà.

 

Et en même temps, je ressentais cette différence, qui pour une fois était positive.

 

J’avais besoin de comprendre pourquoi j’étais en décalage, pourquoi peu de personne me comprenait, pourquoi je vivais le monde avec autant d’intensité ?

 

 

En pleine recherche

 

En 2015, suite à une crise existentielle plus profonde que les autres, j’ai fait des recherches et je me suis documenté.

J’avais besoin de comprendre ce qui se passait en moi.

 

Ma passion pour les sciences humaines et la psychologie m’ont amené à rencontrer beaucoup de personnes qui vivaient les mêmes situations que moi.

 

Le choc.

 

Je ne suis pas seul, nous sommes en fait des centaines, des milliers comme moi à avoir cette même vie dans laquelle nos émotions font les montagnes russes !

 

J’ai alors découvert que j’étais hypersensible.

 

Ce n’est pas une maladie, mais un ensemble de caractéristiques.

Ouf je ne suis pas fou ! Quel réconfort…

 

Cela m’a apaisé de me sentir entouré, d’être compris par d’autres personnes comme moi.

Enfin une tribu, qui est aussi la mienne.

 

Mais avec le temps, je n’avais finalement pas toutes les réponses à mes questions.

 

Ca fourmillait à nouveau dans mon cœur et dans ma tête.

 

‘’Je sais maintenant pourquoi mes émotions peuvent faire les montagnes russes, pourquoi mon entourage ne me comprend pas, pourquoi j’ai parfois du mal à me faire entendre, pourquoi j’ai souvent besoin de m’isoler, pourquoi… pourquoi…’’

 

Beaucoup de pourquoi… et une question qui revenait à chaque fois.

Tout çà c’est bien beau, mais…

 

Comment puis-je être heureux dans ma vie avec cette hypersensibilité ?

 

Je me suis rendu compte que je ne partais pas de zéro.

 

Grâce à mes différentes activités et passions, en tant que formateur, magicien, moniteur de plongée, j’avais naturellement développé certaines techniques pour mieux communiquer avec moi-même, mes proches, avec le monde.

 

Pendant des années, j’ai tenté de nouvelles méthodes, parfois complexes, d’autres plus simples.

 

Certaines me convenaient, d’autres non.

 

Il était primordial pour moi de garder mon authenticité, ma simplicité d’être.

Rester connecté avec mes valeurs.

 

J’avais entamé un travail personnel, et il payait au fil du temps.

 

Je m’étais débarrassé de mon anxiété, de mes peurs profondes.

Je n’avais plus ces questions qui tournaient sans cesse dans ma tête.

 

J’arrivais à me faire entendre, à faire passer des messages sans me mettre en colère.

 

A m’endormir enfin dans le calme.

 

Grâce à des petites actions simples, mais puissantes.

Je vivais enfin mes émotions avec sérénité.

 

 

Être en harmonie

 

Être heureux avec moi-même. Avec le monde.

 

J’ai pris conscience que mes différentes expériences et les astuces que j’utilisais dans mon quotidien aidaient déjà de nombreux hypersensibles autour de moi.

 

En tant que formateur et accompagnant humain, je défendais déjà l’idée de rendre accessible certains principes complexes de développement personnel en actions simples et efficaces.

 

Rendre facile ce qui est compliqué.

Pas pour hier ou dans deux ans.

 

Mais pour maintenant.

Dans notre quotidien.

Dans ce monde actuel.

 

J’ai alors décidé d’aller plus loin, pour accompagner ceux qui le désiraient.

 

Ceux et celles qui me demandaient comment je faisais pour calmer ce tourbillon incessant.

 

J’ai continué à me renseigner, à me former, à apprendre.

 

Pour être crédible auprès de mon entourage et de ma nouvelle tribu.

Ma nouvelle famille.

 

Je suis alors devenu coach professionnel certifié d’Etat.

 

Depuis ce jour, j’ai eu l’occasion d’aider de nombreuses personnes hypersensibles pour qu’elles puissent être en paix chaque jour, tant en restant authentiques avec elles-mêmes.

 

Des accompagnements individuels où elles se sentent écoutées, comprises, guidées.

En toute sécurité.

 

Pour être en harmonie avec elles-mêmes, leurs familles, leurs amis ou leurs collègues.

 

Pour être en connexion avec leurs passions, leurs rêves, leurs désirs de construire un monde différent.

 

Dans le partage, l’amour, l’authenticité et la bienveillance.

 

Chaque personne hypersensible est unique.

 

Vous l’êtes tout autant par votre histoire et vos qualités humaines atypiques.